Ma vie dans 8 mètres carré

 

Comment et pourquoi vit-on dans une chambre de bonne, tout en haut des immeubles Parisiens ? 

Comment s'organise-t-on, seul ou même en famille, dans un espace ridiculement étroit ?

 

C'est souvent une obligation économique. Une contrainte plus ou moins bien supportée. Mais quelques fois, c'est aussi un choix. Une sorte de réclusion volontaire. Un lien affectif est parfois constaté entre l'habitant et sa minuscule chambre, souvent considérée comme un refuge.

C'est une couche de la société, qui vit là-haut, physiquement au-dessus des autres, parfois avec bonheur parfois pas très bien.

 

© HERVE CORTINAT -  Les photographies de ce site sont protégées par le droit d'auteur. Toutes reproductions est interdites sans l'accord du photographe.