Diên Biên Phu, 50 ans après

 

Le 7 Mai 1954, le camp français retranché de Diên Biên Phu tombe, après 57 jours de combats acharnés. 

D'un côté, près de 50.000 soldats vietminh déterminés à gagner leur indépendance, suralimentés en armes lourdes et légères grâce à leur voisin chinois dont le régime communiste prône la lutte anticolonialiste.

De l'autre, l'élite de l'armée française. 11.000 combattants aguerris, parachutistes et légionnaires, encerclés dans un lieu au choix stratégique douteux, difficilement défendable face à cet ennemi en surnombre. Ils se battent avec un acharnement désespéré. Les survivants sont faits prisonniers et menés dans des camps. La majorité d'entre eux ne reviendront pas. 

La chute de Diên Biên Phu marque le début de la débâcle de l'empire colonial français. 

 

50 ans après, une ville s'étend sur les lieux de la bataille, et s'apprête à fêter le cinquantenaire de la victoire vietnamienne.

Dix protagonistes de la bataille, français et vietnamiens, racontent leurs histoires respectives. Anciens officiers, sous-officiers, hommes du rang, infirmières, médecins. Chacun a vécu les combats à sa façon et témoigne.

 

Voir plus

© HERVE CORTINAT -  Les photographies de ce site sont protégées par le droit d'auteur. Toutes reproductions est interdites sans l'accord du photographe.